Santé Le plus utile quand on souffre sévèrement du rhume des foins, c'est de connaître précisément quand et où les pics de pollen auront lieu. Un partenariat européen va améliorer considérablement ces prévisions.


N'ayez pas peur des noms un peu compliqués dont on va parler maintenant, c'est le résultat du partenariat, très pratique, qui va compter ! Car les allergiques sont de plus en plus nombreux. Environ une personne sur quatre souffrirait d'allergies au pollen libéré dans l'air par les arbres et les plantes, avec des symptômes comme des éternuements, un nez qui coule et des démangeaisons aux yeux.

Le Copernicus Atmosphere Monitoring Service (CAMS), organe européen, annonce un nouveau partenariat avec le Réseau européen des aéroallergènes (European Aeroallergen Network, EAN). Le but : contribuer à améliorer les prévisions relatives au pollen afin de réduire la souffrance des personnes atteintes du rhume des foins.

De nouvelles applis personnalisées

Aujourd'hui, Copernicus fournit des prévisions sur quatre jours pour quatre types courants de pollen : le bouleau, l'olive, l'herbe à poux et l’ambroisie, au moyen de modèles informatiques. Il fournit des infos sur les concentrations de pollen à un moment donné, en tenant compte du transport des allergènes provenant de différentes régions ou pays. Les informations sur le pollen sont accessibles sur le site web du CAMS et via des applications pour smartphones, comme les plus célèbres, Pollen ou Alerte Pollen (sur Android ou IPhone). Elles permettent aux personnes allergiques de planifier en prenant leurs médicaments ou en limitant leurs activités extérieures lorsque le taux de pollen est élevé.

La nouveauté à venir, c'est que ces sites et app vont être amenées à être bien plus précises concernant les pollen principaux et surtout de tracer d'autres types de pollen. Et surtout, d'autres applications vont être développées pour la santé des allergiques, à l'image de PASYFO lancé dans les pays baltes, qui permettent des prévisions personnalisées basés sur les antécédents des malades en matière d'allergies, offrant un système d'alerte unique pour plusieurs facteurs déclencheurs.