Santé Solidaris va utiliser la réalité augmentée au service de la prévention par le fun !

La mutualité Solidaris est présente sur de nombreux festivals belges tout au long de l’été. Safe Kit, distributions de préservatifs (depuis 2002, près de 5 millions de préservatifs dans plus de 800 animations en soirées et festivals ont été distribués !), animations et discussions sont les maîtres-mots de sa prévention. Pour sensibiliser différemment les jeunes à l’importance de la prévention, la mutualité socialiste a décidé de créer un jeu en réalité augmentée qui sera lancé à l’occasion du Ronquières Festival, ces 2 et 4 août prochains et aux Solidarités de Namur, du 24 au 26 août.

Je suis un super-héros

Capote © D.R.

L’objectif : "Sensibiliser les festivaliers via un outil ludique et en phase avec leur réalité et leurs moyens de communication actuels", estime-t-on chez Solidaris.

Voici donc Captain Capote, un jeu 2.0 que les festivaliers pourront télécharger sur leur téléphone. Ensuite, c’est simple, le jeu fonctionne sur le même principe que Pokemon Go : il faut partir à la chasse aux infections sexuellement transmissibles qui sont cachées sur le site du festival. Pour détruire les IST, dessinées sous forme de petites bêtes méchantes, "les joueurs sont invités à récolter des munitions, sous forme de préservatifs virtuels. Lorsqu’une IST est détruite, un message d’information apparaît, les informant sur l’infection en question et les moyens pour s’en prémunir", explique-t-on chez Solidaris.

Capote
Capote © D.R.

Petite touche de fun supplémentaire : le joueur pourra se prendre en photo avec un filtre de super-héros…

Prends ça Chlamydia !

Capote © D.R.

Rappelons que derrière l’acronyme IST, se cachent le VIH mais également la chlamydia, l’hépatite B, l’herpès génital, les condylomes génitaux, la syphilis… L’infection peut être due à une bactérie, un parasite ou un virus, qui est présent à l’origine dans l’organisme de l’une des personnes (de façon connue ou méconnue), avant que celui-ci le transmette à l’autre.

Tout au long de l’été, Solidaris aura distribué également près de 50 000 bouchons d’oreille et préservatifs, masculins comme féminins dans plus de 50 actions de terrain.

L’application Captain Capote ne sera pas désactivée à la fin de la période des festivals. Les acteurs de terrain chargés de prévention, comme les centres de planning familial, pourront continuer à l’utiliser pour poursuivre le travail de sensibilisation à la sortie de l’été.