Santé La DH a testé le "Labyrinth psychotica", un outil de simulation très impressionnant pour se représenter la vie d’une personne souffrant de psychose.

Casque sur la tête, écouteurs fixés sur les oreilles, on se retrouve à la place de Jamie, une jeune femme schizophrène qui souffre de psychose. Alors qu’elle se balade dans la rue, son univers est comme parasité par des voix et des ombres. Un brouhaha qui devient peu à peu incompréhensible.

(...)