À quel moment est-on le plus contagieux lorsqu'on est positif au Covid ? Plusieurs études apportent des éléments de réponse.

La première a été réalisée par l'institut national des maladies infectieuses du Japon, en janvier 2022. Les chercheurs ont déterminé qu'avec le variant Omicron, une personne infectée est la plus contagieuse dans les 3 à 6 jours qui suivent les premiers symptômes. Les jours suivants, le taux de virus diminue progressivement, avec une baisse significative au dixième jour.

Une autre étude récente, conduite par l'Université d'Harvard, s'est penchée sur ce délai de contagiosité. Les chercheurs se sont basés sur les résultats des tests de joueurs de la NBA et de leur équipe. Ils ont conclu que dans 39% des cas, les patients positifs étaient toujours contagieux après 5 jours d'isolement. Pour les personnes contaminées par Omicron, ce sont plus de la moitié (13 sur 25) qui étaient encore contagieux cinq jours après leur premier test positif, tombant à 25% le sixième jour et 13% le septième jour, selon à l'étude, qui n'a pas été validée par des pairs. 

Enfin, une étude du gouvernement du Royaume-Uni a déterminé que 31% des personnes contaminées étaient toujours contagieuses 5 jours après les premiers symptômes.

Nouvelles règles d'isolement en Belgique

En Belgique, depuis le 10 janvier, les personnes positives au Covid, si elles sont asymptomatiques ou n'ont que des légères affections, voient la durée de leur isolement à domicile réduite à 7 jours, à condition qu'elles n'aient pas eu de fièvre pendant 3 jours et aient constaté une amélioration clinique des symptômes. Ces personnes doivent toutefois respecter 3 jours supplémentaires de mesures de protection, telles que la limitation du nombre de contacts au strict nécessaire ou le port permanent d'un masque (de préférence un masque FFP2) dans une zone intérieure.

Concernant les quarantaines (c'est-à-dire l'écartement préventif en cas de contact à haut risque), une différence est faite entre les personnes entièrement vaccinées et celles qui ne le sont pas. Les contacts à haut risque entièrement vaccinés ne doivent tout simplement plus aller en quarantaine. Ils doivent toutefois appliquer des mesures préventives strictes (masque buccal, de préférence le FFP2, distanciation, pas de contacts avec les personnes vulnérables, etc.) jusqu'à 10 jours après le contact à haut risque. Est considérée comme entièrement vaccinée une personne ayant reçu son vaccin booster, ou qui a reçu la dernière dose de sa vaccination de base depuis pas plus de 5 mois, ou qui dispose d'un certificat de rétablissement depuis pas plus de 5 mois. Les jeunes entre 12 et 17 ans qui ont reçu leur vaccination de base, quelle que soit la date de la vaccination, sont considérés comme entièrement vaccinés. Les contacts à haut risque partiellement vaccinés doivent aller en quarantaine pendant 7 jours. À partir du jour 4, la quarantaine peut être levée à condition d'effectuer des autotests négatifs quotidiens et d'appliquer strictement les mesures préventives (masque buccal, de préférence FFP2, distance sociale, pas de contact avec des personnes vulnérables, etc.) jusqu'à 10 jours après le contact à haut risque.