Dix-huit États membres de l'UE ont ainsi pris part à l'achat conjoint de 220.000 doses d'un traitement contenant des anticorps dits monoclonaux, a indiqué mardi la Commission européenne. Le médicament associe les anticorps Bamlanivimab et Etesevimab pour le traitement des patients covid qui n'ont pas besoin d'oxygène mais qui sont à risque de développer une forme grave de la maladie. Les anticorps monoclonaux sont fabriqués en laboratoire et doivent désactiver le virus après une contamination.

L' Agence européenne des médicaments (EMA) se penche actuellement sur une autorisation des cocktails d'anticorps. La Commission européenne a déjà conclu des accords pour d'autres médicaments.