Santé Des lots de désinfectants rappelés en urgence par l’entreprise lilloise Anios, suite à la présence de bactéries dans le produit, étaient toujours utilisés ce week-end dans des hôpitaux en Belgique, a appris La Libre. Pourtant, l’usine de production a été mise à l’arrêt en début de semaine et les autorités sanitaires françaises alertées entre-temps. Un irresponsable manque de communication de la part du producteur et de ses délégations commerciales, déplore le corps médical. "Nous avons contacté les autorités belges", assure sans préciser ni le jour ni l'heure Ecolab, la maison-mère américaine d'Anios.