Le 31 mai se déroule la journée mondiale sans tabac. Une occasion pour sensibiliser sur la nocivité de la cigarette, notamment au contact des enfants.

Ce mardi, une centaine d'enfants participeront à l'action "Je préfère souffler des bulles que de la fumée". Ces jeunes souffleront ainsi des bulles dans différents lieux qu’ils aimeraient voir sans tabac.

Depuis 2021, tous les stades des clubs belges de la Pro League ont montré qu'il était possible de bannir le tabac des grands stades de foot. Le monde du football professionnel apporte son aide à cette campagne afin que tous les clubs de sport suivent cet exemple.

3 célébrités du ballon rond participent à ce mouvement: Tessa Wullaert des Red Flames, Laurent Henkinet du standard de Liège ainsi que Brandon Mechele du Club Bruges.

"Les stars du football peuvent jouer un rôle exemplaire pour la génération que nous voulons voir grandir sans tabac. Nous espérons que les clubs de sport s'inspireront de leur message et rendront leurs terrains sans tabac !", explique Sophie Adam, la porte-parole de Générations sans Tabac.

Les jeunes ont tendance à imiter le comportement de leur entourage, y compris celui de fumer. "Les clubs sportifs favorisent le bien-être et la santé de leurs membres. C'est pourquoi ils doivent absolument donner le bon exemple et faire en sorte que leur terrain soit sans tabac", déclare le footballeur brugeois Brandon Mechele.

Tessa Wullaert, elle, insite sur la nocivité de la cigarette pour le corps. "Fumer est une agression envers votre corps, cela perturbe l'apport d'oxygène aux poumons, aux muscles et au cœur. Fumer n'est pas seulement mauvais pour la santé, cela empêche les athlètes de donner le meilleur d'eux-mêmes, en limitant leurs capacités."

Depuis le lancement du mouvement Générations sans Tabac, plus de 200 infrastructures sportives ont pris cette mesure afin de protéger leurs membres des effets du tabagisme passif ainsi que de la tentation de commencer à fumer.