Santé Docteur en neurosciences, Michel Desmurget publie "La fabrique du crétin digital". Il est l’Invité du samedi de LaLibre.be.

On dit souvent que les écrans sont mauvais pour les enfants.

"J’ai commencé à m’intéresser à l’impact de la télévision il y a quelques années car on a remarqué, dans le service de neurochirurgie, que les enfants passaient beaucoup de temps à regarder la télévision et que ce n’était pas très bon pour la récupération fonctionnelle après une chirurgie. On s’est donc dit qu’on allait enlever les télévisions et forcer la récupération des enfants en salle de jeu. Au début, c’était difficile, car même certains parents étaient contre. Et puis pour l’institution, la télévision coûtait beaucoup moins cher qu’embaucher des gens. Par la suite, de manière plus globale, on m’a dit que la télévision c’était has-been, que plus personne ne la regardait. Soit. Donc je me suis aussi intéressé aux écrans en général pour montrer que ce qui était vrai avec la télévision reste vrai avec tous les autres écrans. C’est peut-être même pire."

(...)