Un possible lien entre le coronavirus et la maladie de Kawasaki serait à l'étude.

La maladie de Kawasaki est une maladie infantile rare qui touche les vaisseaux sanguins. Les enfants contaminés développent une forte fièvre, des éruptions cutanées, des douleurs abdominales, des troubles cardiaques ou encore des parties du corps (langue, yeux, paumes des mains, plante des pieds) aux teintes rougeâtres.

On estime qu'environ 15 enfants sur 100 000 contractent la maladie chaque année. Étrangement, depuis le début de l'épidémie de Covid-19 en Belgique, on en dénombre déjà 30 avec des symptômes proches de la maladie de Kawasaki. Même son de cloche aux Pays-Bas, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France, où les médecins ont également signaler une augmentation des cas.

Il semblerait ainsi que le Covid-19 puisse provoquer la maladie de Kawasaki chez les enfants ou en tout cas des symptômes s'y rapprochant très fortement. Il y a quelques semaines, le coronavirus était très rarement présent chez les patients atteints de la maladie de Kawasaki mais cela semble avoir changé ces derniers jours: "Les médecins ont maintenant accès à des tests sérologiques et il s'avère que les deux enfants que nous avons traités ont tous les deux développé des anticorps anti-Covid-19 après des tests négatifs antérieurs", explique Karin Decaestecker, pédiatre à l'AZ Delta de Roulers à nos confrères de HLN.

Kristof Vandekerckhove, cardiologue pédiatrique à l'UZ Gent, précise également: "Les deux maladies semblent se chevaucher quelque peu. Il est aussi frappant de constater que Kawasaki affecte généralement les enfants âgés de 1 à 5 ans, alors que certains patients ont maintenant entre 8 et 16 ans".

Plusieurs experts s'interrogent ainsi sur un possible lien de causalité avec le coronavirus. Même si aucune preuve concrète n'a encore été apportée en ce sens.