Seuls les fonctionnaires fédéraux appartenant aux groupes cibles prioritaires identifiés par le Conseil Supérieur de la Santé seront vaccinés contre la grippe saisonnière, ce qui permet de libérer des vaccins qui pourront être utilisés au profit des groupes cibles prioritaires, a annoncé mercredi la ministre de la Fonction publique, Petra De Sutter. 

"De cette manière, l'administration fédérale contribuera à la vaccination contre la grippe saisonnière des personnes les plus vulnérables de notre société. Nous voulons absolument éviter à ces personnes de devoir affronter une vague de grippe persistante en cette période difficile de Covid-19", explique la ministre, citée dans un communiqué.

L'attribution des vaccins aux groupes prioritaires a commencé le 15 septembre et se poursuivra jusqu'au 15 novembre. Les personnes prioritaires sont celles qui présentent un risque de complications, telles que les personnes résidant en institution, les personnes souffrant de maladies pulmonaires chroniques ou de maladies immunitaires, les personnes de plus de 65 ans, les femmes enceintes et le personnel du secteur des soins de santé.

La situation sera réexaminée fin novembre et, en fonction du nombre de vaccins restants, la vaccination des personnes appartenant à la deuxième catégorie la plus vulnérable, c'est-à-dire les personnes âgées de 50 à 65 ans, pourra être envisagée, indique-t-on encore.