L'EMA a indiqué dans un communiqué avoir "émis un avis positif pour permettre le transport et le stockage des flacons de ce vaccin à des températures comprises entre -25 et -15°C (c'est-à-dire la température des congélateurs pharmaceutiques standard) pour une période unique de deux semaines".

"Il s'agit d'une alternative au stockage à long terme des flacons à une température comprise entre -90 et -60 ° C dans des congélateurs spéciaux", a ajouté l'agence.

"Cela devrait faciliter le déploiement et la distribution rapides du vaccin dans l'UE en réduisant le besoin de conditions d'entreposage frigorifique à très basse température tout au long de la chaîne d'approvisionnement", a expliqué l'EMA.

L'EMA emboîte ainsi le pas à L'Agence américaine des médicaments (FDA), qui avait autorisé en février le stockage du vaccin contre le Covid-19 de l'alliance Pfizer/BioNTech à des températures de congélateurs.

Depuis sa mise sur le marché, la haute efficacité du vaccin Pfizer contre le coronavirus a été tempérée par la difficulté de stocker et de transporter les flacons en raison de la nécessité de conditions de stockage extrêmement froides.