Selon les derniers chiffres de l'ECDC, 59,8% des plus de 80 ans ont reçu une première injection. La Belgique serait à 50,6%, selon ces statistiques. Un peu plus d'un tiers (mais 17,7% en Belgique) sont entièrement vaccinés. Ces taux sont de 60,1% et 47% pour le personnel soignant.

Malgré les efforts entrepris pour répartir les doses équitablement entre les 27 États membres, le taux de vaccination varie fortement d'un pays à l'autre. Malte a ainsi déjà vacciné 95% de ses plus de 80 ans avec une première dose. Des pays comme l'Irlande et la Finlande atteignent globalement l'objectif européen, mais en Bulgarie, par exemple, la vaccination n'a bénéficié jusqu'à présent qu'à 5% de ce public.

Ces variations sont largement explicables par les différences dans les campagnes de vaccination. Ainsi la Bulgarie n'a-t-elle pas mis ses plus de 80 ans en priorité. Les chiffres sont en outre difficilement comparables car tous les États membres n'ont pas envoyé des données complètes ou actualisées.

La Commission européenne, de son côté, a assuré que les fournitures de vaccins avaient été suffisantes pour remplir l'objectif, puisque 107 millions de doses auront été livrées au total d'ici la fin de la semaine. Ce sont les États membres qui fixent leurs stratégies de vaccination. Un autre objectif fixé par la Commission est d'avoir vacciné 70% de la population adulte dans l'UE avant la fin de l'été. Selon l'exécutif européen, cet objectif est toujours atteignable.