Santé

La Belgique disposera bientôt d'un attaché sanitaire en Chine, rapportent les journaux Sudpresse, jeudi. Le gouvernement fédéral a approuvé la création d'un poste d'agent de l'Afsca (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire) auprès de l'ambassade belge à Pékin.

"En créant ce poste, nous poursuivons un objectif clair: accélérer la levée des embargos chinois sur nos exportations de viande de bœuf, de porc et de volaille", explique le ministre fédéral de l'Agriculture, Denis Ducarme (MR), dans Sudpresse. En raison de cet embargo imposé il y a près de 20 ans, la Belgique n'a jamais eu l'occasion de vendre sa viande bovine aux Chinois.

L'attaché de l'Afsca aura pour mission de soutenir les dossiers techniques sanitaires et phytosanitaires avec pour objectif de permettre aux entreprises belges d'exporter à nouveau des produits agroalimentaires.

Il facilitera aussi les contacts avec les autorités compétentes et stimulera la mise en oeuvre des accords de collaboration.

L'attaché devrait prendre ses fonctions au printemps prochain après avoir suivi une formation. Il sera accrédité pour d'autres pays également, comme le Vietnam ou Taïwan.