Une bonne nouvelle de plus dans la recherche d'un traitement efficace contre la Covid-19: la Commission européenne a annoncé vendredi qu'un consortium financé par l'UE avait obtenu des résultats prometteurs pour un médicament générique déjà existant, utilisé contre l'ostéoporose.

Il s'agit du raloxifène, une molécule utilisée dans le médicament du même nom de la société pharma Teva.

C'est Exscalate4CoV, un consortium de recherche dont fait partie l'université catholique de Louvain (KULeuven), qui a examiné cette molécule parmi quelque 400.000 autres, en étudiant son comportement avec des supercalculateurs. Des centres européens de recherche bénéficiant d'un tel superordinateur ont en effet été associés au projet.

Selon la Commission, les résultats de l'étude virtuelle des milliers de molécules de la "bibliothèque chimique" du projet ont permis aux chercheurs d'en sélectionner 7.000, qui ont ensuite été examinées et testées en laboratoire. "Le raloxifène offre des perspectives intéressantes: selon les résultats du projet, il pourrait être efficace pour bloquer la réplication du (corona)virus dans les cellules et, dès lors, enrayer la progression de la maladie. Selon les chercheurs, cette molécule présente entre autres avantages un degré élevé de tolérance chez les patients, une grande sécurité et un profil toxicologique bien établi", commente la Commission européenne.

Pour passer à l'étape des essais cliniques, le consortium doit désormais s'accorder avec l'Agence européenne des médicaments.

Le projet, qui comprend des analyses biologiques effectuées en Belgique et en Allemagne, ne s'arrête d'ailleurs pas là: l'étude va étendre son champ d'action à 5 millions de molécules.

Récemment, un essai clinique britannique baptisé Recovery, mené par l'université d'Oxford, a laissé entrevoir des résultats intéressants avec la dexaméthasone, une hormone de synthèse qui agit de manière anti-inflammatoire. Selon les Britanniques, elle réduirait d'un tiers les décès parmi les patients atteints du coronavirus qui présentent des symptômes sérieux et sont hospitalisés sous ventilation artificielle. Le médicament est moins intéressant pour les patients ne présentant que de légers symptômes.