La gastro-entérite est à nos portes. Elle devrait être chez nous en janvier…

La gastro-entérite est un virus. La règle d’or pour s’en prémunir, c’est de se laver les mains car 80 % des microbes passent par les mains. Après un passage dans les transports en commun, nettoyez-les d’office à l’eau (au moins 10 secondes) ou au savon ou à défaut avec une solution hydroalcoolique.

Chacun pour soi

Les germes se transmettent surtout par les mains et la salive. C’est une infection très contagieuse. Alors ne mélangez pas vos couverts, vos verres et vos aliments, ne touchez et n’embrassez personne !

Exit la cuisine

Évitez de préparer les repas ou ceux de votre entourage. Si cela est impossible, privilégiez des aliments nécessitant peu de préparation. Et mettez tout très vite au frigo, à 4°C.

Opération "je frotte"

Nettoyez les surfaces de la cuisine, de la salle de bains, les toilettes mais aussi les poignées de porte, les interrupteurs… Désinfectez les téléphones portables, l’ordinateur, la souris avec des lingettes adaptées.

Une planche par aliment

Une planche pour la viande et les poissons crus, une autre pour les produits cuits et les légumes propres. Une fois les aliments cuits, ne réutilisez pas les plats et les ustensiles employés quand ils étaient crus.

Aïe, la grippe est là…

Malgré tout, vous avez attrapé une grippe intestinale ? Pas la peine de penser antibiotiques. Prenez des antidiarrhéiques ou des antiémétiques si les symptômes sont violents. Mangez peu (riz seul, carottes cuites, bananes, fruits cuits). Pas de produits crus, ni riches en fibres, ni de laitages ni d’aliments gras.

Pensez au charbon végétal (4 à 8 gélules par jour en dehors des repas), il capte les bactéries et les toxines ; à l’argile qui fait de même mais en plus favorise la cicatrisation du tube digestif mis à mal par les vomissements.

N’oubliez pas de boire et encore boire pour réhydrater votre organisme, diarrhées et vomissements font perdre beaucoup d’eau, de nutriments et de sels. Mieux vaut boire en petites quantités des liquides légèrement sucrés ou légèrement salés, cela évite les nausées. En 48 h à 72 h, l’infection devrait disparaître.