Santé En tout cas, la mobilisation ne faiblit pas en juin : les infirmières liégeoises de la CSC participeront à une action ciblée au Bois de l'Abbaye à Seraing et le secteur privé rejoint peu à peu la grogne initiée par les hôpitaux publics.

A Liège, demain, le premier mardi des blouses blanches organisé par la CSC aura lieu au Bois de l'Abbaye à Seraing. "Les restrictions budgétaires mettent à mal la qualité des soins et la sécurité des patients comme des soignants, fait remarquer Lina Cloostermans, secrétaire permanente CSC Services-Publics soins de santé. Pour sensibiliser le public et faire passer le message aux futurs gouvernements, ce mardi 18 juin, dès 13h30, le personnel du Centre hospitalier du Bois de l’Abbaye à Seraing mènera une action symbolique devant l’entrée principale de l’hôpital". Le slogan : patients-soignants : même combat. "Parce que la médecine à deux vitesses, ce n'est pas une crainte, c'est une réalité avec des places accordées avant aux patients qui peuvent se permettre des suppléments d'honoraires", s'exclame-t-elle.

Des badges sur lequel est imprimé RAS LE BOL vont être distribués. Une demande ferme des personnels de soins de santé pour qui il ne fallait pas attendre le mois de septembre pour montrer la grogne qui couve à Liège comme ailleurs.

Des actions de sensibilisations...

Car le mouvement des blouses blanches qui a débuté il y a 15 jours à Bruxelles dans les hôpitaux publics n'a pas faibli, loin de là. (...)