Le nombre de cas de syphilis en Europe a atteint un nouveau seuil, indique dans un rapport paru vendredi Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, qui attribue leur hausse aux comportements sexuels à risque.

En 2017, environ 33.100 cas ont été recensés dans les Etats membres de l'Union européenne, selon le centre basé à Stockolm. Cela représente une augmentation de 70% par rapport à 2010. La plupart des cas touchent des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes et sont surtout répertoriés dans les milieux urbains.

Cette infection sexuellement transmissible concernait neuf fois plus d'hommes que de femmes et atteignait un pic chez les 25-34 ans.

La syphilis est causée par une bactérie. Si elle n'est pas traitée, elle peut engendrer de sérieux problèmes de santé.

Le centre impute cette augmentation à plusieurs facteurs, comme les relations sexuelles sans préservatif ainsi que les multiples partenaires et une baisse de la crainte d'attraper le sida.

En Belgique, le nombre de cas confirmés est passé de 397 en 2007 à 1.493 en 2017 (+276%).