Cela représente une augmentation de pas moins de 9,5% au cours des cinq dernières années, a fait savoir le Centre Antipoisons dans un communiqué publié mercredi. "Avec 40% de tous les appels, les médicaments constituent de loin le groupe le plus important", peut-on lire dans le communiqué, citant le professeur Dominique Vandijck, directeur général adjoint du Centre Antipoisons. "Les médicaments utilisés pour soulager la douleur, les anti-inflammatoires et les antidépresseurs représentent la plus grande proportion des appels, soit 4 appels sur 10. Les accidents impliquant des produits chimiques ménagers sont la deuxième cause de contact la plus fréquente, soit près de 20% des appels."

Selon le Centre Antipoisons, plus de 10.000 accidents sont recensés chaque année avec les produits chimiques ménagers, dont près de la moitié concernent des enfants. Quatre appels sur dix concernent des produits de nettoyage et d'entretien, et environ 10% de ces accidents impliquent de l'eau de Javel.

En ce qui concerne les appels relatifs aux animaux, le centre constate une augmentation significative des intoxications au chocolat chez les chiens, avec plus de 409 cas l'année dernière.

Enfin, dans la moitié des cas (49,9%), le Centre Antipoisons a été consulté par une personne proche de la victime, et dans 1/5 des cas, c'est la victime elle-même (22%) ou un professionnel de la santé (21,9%) qui a fait appel au centre.