Santé L’entreprise belge produit des médicaments en masse et à bas coût.

Nous sommes dans le zoning Sud de Nivelles, au milieu de bâtiments et entrepôts de tailles modestes. Donc loin des énormes infrastructures de GSK ou UCB, mais derrière l’enseigne discrète d’Univercells se cache un laboratoire révolutionnaire à plus d’un titre.

Car la comparaison avec les grands groupes pharmaceutiques peut être faite, mais à la différence qu’Univercells ne développe pas de nouveaux vaccins, mais vise à une production de masse de vaccins connus comme celui de la polio ou de la rougeole via sa plateforme de production NevoLine. " Pour vulgariser les choses, je dirais qu’Univercells est au pharmaceutique ce que Dacia est à l’automobile ", explique Hugues Bultot, CEO et cofondateur d’Univercells. "Cela veut dire que nous ne créons pas de nouvelles formules, mais que nous exploitons des formules existantes pour passer à une production à grande échelle et surtout moins chère. "

De là à parler de vaccins low cost, (...)