Le molnupiravir est une pilule antivirale qui ralentit la multiplication du virus et les risques d'hospitalisation de 30% en cas d'infection au Covid-19. Pour l'immunologue Joeri Aerts, interrogé par nos confrères du Het Nieuwsblad, il est "remarquable que le produit n'ait pas été utilisé plus tôt": "Tant de choses ont été investies dans les vaccins alors que de bons antiviraux tels que ces pilules ne sont introduits que maintenant", pointe-t-il.

Selon lui ces pilules pourraient réellement changer la donne dans la lutte contre le coronavirus. Celles-ci agissent directement sur le virus. Elles vont empêcher qu'il se multiplie dans l'organisme. Avec les vaccins, qui agissent en amont pour s'assurer que le système immunitaire est prêt à répondre à une éventuelle infection, les pilules pourraient ainsi constituer un traitement complémentaire.

En Belgique, le molnupiravir n'est pas encore utilisé dans nos hôpitaux mais des négociations sont en cours avec Merck pour un "premier achat de 10.000 doses de Molnupiravir", a informé le cabinet du ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, au début du mois.