De plus en plus de personnes boudent les achats de protection en supermarchés.

Les beaux jours reviennent. Les vacances se profilent et les achats de crème solaire sont envisagés. Les lotions de protection sont mises en évidence dans les pharmacies, parapharmacies et dans les hypermarchés.

L’an dernier, le marché du dermo-cosmétique a progressé dans les officines. Désormais, il est de plus en plus courant d’aller acheter sa crème solaire et le soin hydratant en pharmacie.

De manière générale, selon les chiffres fournis par Eucerin, on constate un engouement pour les dermo-cosmétiques achetés en pharmacie. Même si le domaine du mass market (et donc les supermarchés et hypermarchés) reste majoritaire (74 % des achats dermo-cosmétiques et pèsent 601 millions d’euros), les achats en pharmacie progressent. En juin 2015, on constatait une progression de 3,2 % en termes financiers dans la vente de produits dermo-cosmétiques. En termes d’unités, une augmentation de ventes de 1,4 % est remarquée.

Les crèmes solaires, par exemple, font partie de ces achats effectués en pharmacie. La raison ? Les conseils d’un professionnel. "On a toujours bien vendu les produits solaires en pharmacie, mais c’est vrai que les clients viennent de plus en plus en acheter en pharmacie", constate-t-on à la pharmacie de la Chasse, à Etterbeek. "La raison est simple : les clients viennent pour effectuer des achats et nous poser des questions. Ils veulent avoir des conseils en fonction de leur type de peau, de leur lieu de vacances…"

Même son de cloche dans un établissement Multipharma de la région liégeoise : "Aujourd’hui, les personnes, surtout les mères de famille, veulent avoir un conseil personnalisé pour elles et pour leurs enfants. Elles posent beaucoup de questions sur l’indice de protection solaire et les textures. En magasin, il est difficile de faire un choix, parfois."

Isabelle B., maman d’une petite fille de 4 ans, confirme : "Je préfère de loin acheter les crèmes en pharmacie. Pour assurer une meilleure protection à Héloïse. Je trouve ça important de pouvoir bénéficier de petites astuces et d’être aiguillée vers un meilleur choix."

Une protection pour chaque peau

Au soleil, le meilleur allié, c’est la prudence. Une crème solaire adaptée et une protection idoine permettent d’éviter les coups de soleil.

Peaux claires et sensibles. Les peaux diaphanes et parsemées de taches de rousseur ne supportent pas bien le soleil. Les coups de soleil sont systématiques. Un indice maximal 50+ est recommandé.

Peaux mates. Si vous bronzez relativement aisément et sans trop de coups de soleil, un indice 30 (voire 20) est indispensable.

Peaux foncées. Les peaux noires et foncées supportent généralement mieux le soleil. Un indice 15 ou 10 est recommandé.

Enfants. Pour les bambins, rien de tel qu’une protection maximale 50+. Généralement, les marques font des crèmes adaptées à la peau des enfants. Les professionnels préconisent toutefois de ne pas exposer la peau des (tout-)petits au soleil. Un t-shirt, une casquette et des lunettes de soleil (à l’ombre un maximum) combinés à la crème solaire constituent une protection ad-hoc.

Waterproof. Enfin, notez que la crème solaire est à appliquer sur la peau découverte toutes les deux heures. Les crèmes waterproof, comme leur nom l’indique, résistent à l’eau. Il convient de les appliquer une fois avant l’entrée dans l’eau (ou avant une quelconque activité sportive) et une autre fois à la sortie, afin de protéger la peau des rayons néfastes du soleil.