Ce nouveau médicament est le tocilizumab, utilisé entre autres pour la polyarthrite rhumatoïde, qui semble raccourcir la durée de ventilation des malades. Le médicament a également un effet positif sur le nombre de décès. L'UMC d'Utrecht, aux Pays-Bas, coordonne la partie européenne de l'étude, et les chercheurs sont très enthousiastes. "Nous trouvons rarement un nouveau traitement efficace pour les personnes gravement malades aux soins intensifs", explique le docteur Marc Bonten. "Il s'agit donc vraiment d'une avancée."

Les patients peuvent d'ailleurs suivre le traitement dès maintenant.

Le médicament contient une protéine qui modère le système immunitaire. "Nous pensons que les patients atteints de Covid-19 qui arrivent aux soins intensifs ne sont pas tellement malades du virus lui-même, mais de la réaction excessive du système immunitaire", explique l'intensiviste Lennie Derde de l'UMC Utrecht.