Santé La consommation d’alcool, couplée à la prise de médicaments, est particulièrement problématique.

Voici les 10 règles d’or à respecter si vous consommez des médicaments avant de prendre la route.

1. Lisez attentivement la notice d’utilisation et, en particulier, les contre-indications en cas de conduite d’un véhicule.

2. N’utilisez jamais un médicament prescrit pour une connaissance. Ce qui peut être bon pour une personne ne l’est pas nécessairement pour une autre.

3. Évitez de consommer de l’alcool, même de manière modérée après avoir pris des médicaments. Leurs effets indésirables sur la perception et la concentration se renforcent mutuellement.

4. Évitez si possible d’entreprendre de longs trajets ou de conduire la nuit.

5. Soyez particulièrement attentifs en début de traitement, en cas de dépassement de la dose autorisée ou si vous combinez plusieurs médicaments.

6. Prenez toujours les doses prescrites et respectez les heures et les conditions de prise.

7 En cas de doute sur les effets secondaires, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien. Signalez-leur que vous conduisez et n’oubliez pas de mentionner les autres médicaments que vous prenez.

8. Arrêtez de conduire dès que vous constatez des effets secondaires (difficultés à rester éveillé ou à vous concentrer, vertiges, troubles de la vue, etc.)

9. Il se peut que vous ne remarquiez pas ces signes, mais que d’autres personnes les voient et vous alertent. Écoutez-les.

10. Ne buvez pas du café pour combattre les effets secondaires d’un médicament. Cela n’a aucun effet dans ce cas de figure.

11. Vous êtes un professionnel de la route (chauffeur de camion, de bus…) ? Rappelez-le à votre médecin lorsqu’il vous prescrit des médicaments.