Des personnes vaccinées à l'hôpital ? En Belgique, plus de 8,7 millions d'habitants ont reçu les deux doses de vaccins, alors que 2,8 millions ne sont pas vaccinés. Ce qui explique pourquoi le nombre de personnes vaccinées qui se retrouvent à l’hôpital après avoir été infectées au coronavirus est beaucoup plus élevé que celui des personnes non-vaccinées. Le dernier rapport de Sciensano analyse l'effet de la vaccination sur les hospitalisations.

Admissions à l’hôpital

Les graphiques ci-dessous montrent la moyenne journalière et l'incidence cumulée sur 14 jours pour le nombre d’hospitalisations, par statut vaccinal et par groupe d'âge, pour la période du 29 novembre au 12 décembre 2021 par 100 000 habitants.

© Sciensano

Pour la tranche d'âge des 18-64 ans, 63 personnes terminent à l’hôpital, contre seulement 11 pour les personnes entièrement vaccinées (par 100 000 habitants). Pour les personnes de plus de 65 ans, 265 personnes se retrouvent à l’hôpital parmi les non-vaccinés (par 100 000 habitants), contre 74 chez les vaccinés.

Admission en soins intensifs

Les graphiques ci-dessous présentent la moyenne journalière et l'incidence cumulée sur 14 jours pour le nombre d’admissions en USI, par statut vaccinal et par groupe d'âge, pour la période du 29 novembre au 12 décembre 2021 par 100 000 habitants.

© Sciensano

Pour la tranche d'âge des 65 ans, 61 personnes non-vaccinées ont été admises aux soins intensifs (par 100.000 habitants), contre 14 par 100 000 vaccinées. La tendance reste la même donc.

Pour la tranche d'âge des 12-17 ans, la proportion de non-vaccinés est plus importante que la proportion de vaccinés également.

La vaccin permet de réduire le risque d'admission

Sciensano a également publié des tableaux qui montrent une réduction du risque d’admission en soins intensifs et dans les hôpitaux entre les personnes entièrement vaccinées et les personnes non vaccinées.

© Sciensano

© Sciensano