Le café a une très longue histoire. Une boisson qui est une des plus consommées au monde et qui fait même partie des mœurs. Depuis des dizaines d’années, les scientifiques se sont penchés sur les bienfaits du café. Entre sa faculté à améliorer la concentration ou à donner un petit coup de boost quand la fatigue gagne du terrain et ses éventuels effets néfastes sur la santé, il y a de quoi se perdre.

Certaines recommandations parlent d’un maximum de 5 tasses par jour, mais une étude menée par la chercheuse australienne Elina Hyppönen remet tout en question.

Ainsi, l’étude révèle que boire plus de 5 tasses de café par jour met votre cœur à rude épreuve. Cela augmente le risque de souffrir d’une maladie cardiovasculaire de 22 %. Un excès de caféine provoquerait en effet de l’hypertension artérielle, signe avant-coureur de ces pathologies cardiaques. " La caféine aide votre corps à travailler plus vite et plus fort, mais cela signifie surtout que vous avez peut-être atteint votre limite ", estime la chercheuse.

En fait, il semblerait plutôt que la consommation idéale dépend surtout de son patrimoine génétique. Certaines personnes semblent ainsi supporter parfaitement la caféine. Une étude américaine révèle ainsi que la quantité de café que nous buvons est définie par notre envie, évidemment, et que cette envie dépend de notre état de santé. Les auteurs de l’étude ont constaté que les personnes souffrant d’hypertension, d’angine de poitrine ou d’arythmie étaient plus susceptibles de consommer du café décaféiné, voire de faire complètement l’impasse sur cette boisson, par rapport aux personnes ne présentant pas ces symptômes.

Pour Elina Hyppönen, il s’agit d’une découverte positive dans la mesure où cela montre que notre génétique régule activement la quantité de café que nous buvons et nous protège contre une consommation excessive. " Cela signifie qu’une personne qui boit beaucoup de café est probablement génétiquement plus tolérante à la caféine qu’une personne qui en boit très peu ", explique la chercheuse. "Si votre corps vous dit de ne pas boire cette tasse de café supplémentaire, il y a probablement une raison à cela. Écoutez-le, il est plus à l’écoute de votre santé que vous ne le pensez."