Un ingénieux système qui emprisonne les moustiques responsables du virus Zika.

Deux agences publicitaires détiendraient-elles l'arme pour lutter contre le virus Zika ? Elles ont en tout cas mis au point au Brésil un panneau d'affichage tueur de moustiques Aeoles Aegypti. Évidemment cette campagne doit faire prendre conscience à la population que cette fièvre (très dangereuse pour le fœtus) se propage rapidement à cause de ces insectes. Mais, l'objectif va encore plus loin. C'est surtout une véritable arme contre ces bestioles.

Le principe de ce panneau d'affichage tueur de moustiques est simple. Il s'agit d'un ingénieux système conçu pour libérer une solution aéroportée qui reproduit la transpiration humaine. L'invention attire les insectes en question jusqu'à 4 kilomètres. Ensuite, des lumières fluorescentes puissantes et un ventilateur complètent l’appât situé à 1,2 mètres du sol (la hauteur de vol des moustiques).

Les moustiques capturés par l'appareil restent bloqués jusqu'à ce qu'ils meurent déshydratés. Le projet diffusé par les agences NBS et Postercope est disponible sur un site internet libre de droit pour que toutes les villes du Brésil et du monde puissent le reproduire.

Décrit comme « urgence mondiale » par l'Organisation mondiale de la Santé, le virus Zika frappe principalement le Brésil, l'Amérique du Sud, où plus de 1,5 millions de cas ont été enregistrés depuis 2015. Mais il a été détecté dans 64 pays, dont 42 par transmission du moustique Aedes aegypti. Une étude américaine a par ailleurs confirmé la semaine dernière que Zika provoque bien la microcéphalie du foetus.

Cela dit, si cette invention apparaît comme ingénieuse pour lutter contre les piqûres de ce moustique, son usage interpelle. Peut-être serait-il plus sage de disposer ce panneau dans des zones moins fréquentées que les abris de bus, histoire que personne ne prenne le risque de se faire piquer sur le passage de l'insecte.