Santé L’application d’un statut pour les aidants proches avait été annoncée pour le 1er octobre. Malheureusement, il n’en sera rien. 
L’ASBL aidants proches a déploré mercredi que le projet serait reporté. Dans les cartons : un statut qui reconnaîtrait le statut d’aidants proches par les mutuelles. Soumise à certaines conditions, une telle reconnaissance permettrait aux aidants proches de demander davantage de congés rémunérés qui pourraient compter pour la pension. Le statut donne la possibilité d’être actif comme aidant proche pour celui qui est absent du travail depuis longtemps et reçoit une indemnité de maladie. 
Pour les aidants proches reconnus, le congé à temps plein pour assistance médicale sera étendu de 12 à 18 mois. Le nouveau statut allégera également la charge administrative. “Nous nous sentons trahis. C’est une catastrophe”, regrette l’ASBL. 
Du côté du cabinet de la ministre Maggie De Block, on assure que le projet n’est pas enterré. Deux arrêtés royaux sont nécessaires pour la mise en œuvre du statut, l’un, dépendant du cabinet de la ministre De Block, l’autre (concernant les congés) du ministre fédéral de l’Emploi Wouter Beke.