C'est une première : une étude de l'Inserm relayée par Le Parisien démontre qu'une seule canette de soda a déjà des effets négatifs sur votre foie.

Une petite canette de soda par jour, ça ne fait pas de mal? Détrompez-vous ! Une très sérieuse étude menée en France par l'Inserm, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale, révèle que la quantité de sucre est tellement importante dans les canettes qu'en boire une a déjà des conséquences néfastes pour votre foie. "Désormais, on sait qu'une consommation de 33 centilitres par jour met en danger votre foie. Avant, nous n'avions que des estimations", affirme Lawrence Serfaty, professeur au CHU de Strasbourg, au Parisien

Une consommation excessive de toutes ces boissons sucrées ou gazeuses peut mener à ce qu'on appelle "la maladie du soda" ou "la NASH", dont souffre un Français sur cinq. Il s'agit d'une inflammation du foie causée par une alimentation trop sucrée ou trop grasse. Dans les cas les plus extrêmes, cette maladie peut déboucher sur une cirrhose voire un cancer. "Comme il est liquide, la soda est très facilement assimilé par l'intestin", note Dominique Lannes, hépato-gastroentérologue à Paris, toujours dans Le Parisien. "Il rencontre ensuite le foie qui transforme ce sucre en graisse, c'est là le risque."

Et les boissons light?

Par ailleurs, les boissons labellisées "light", qui contiennent moins de sucre, sont moins néfastes pour le foie. Ce n'est pas pour autant que le risque n'existe pas. "Le vrai problème, c'est que 90% des gens qui boivent des sodas classiques chaque jour ont aussi une alimentation très déséquilibrée", observe le professeur Mathurin, chef du service des maladies de l'appareil digestif du CHU de Lille. 

Les résultats de cette étude seront présentés ces 11 et 12 juillet au cours d'un congrès à Paris sur la NASH.