Santé Vive réaction du côté des oncologues : une étude néerlandaise prétend que l’ablation préventive des seins ne sert à rien !
"Insinuer que des femmes qui ont subi une ablation des seins par le passé l’ont fait pour rien est répugnant", s’indigne Jacques de Grève, oncologue à l’UZ Brussel. Ce médecin réagit à une étude sur le cancer du sein menée au Centre médical Erasme, à Rotterdam dans laquelle des chercheurs néerlandais affirment que les femmes porteuses du (tristement notoire) gène BRCA (porteur du cancer du sein) ont une plus grande chance de survie si elles gardent leurs seins et ne se les font donc pas enlever.des oncologues : une étude néerlandaise prétend que l’ablation préventive des seins ne sert à rien !(...)