Elle montre deux enfants, infectés par la variole. A gauche, l'enfant qui n'a pas été vacciné est recouvert de pustules. A sa droite, l'enfant vacciné n'est presque pas touché par la maladie.

Parfois accusée par certains d'être un montage, la photo est pourtant bien authentique. Elle été prise par le docteur Allan Warner, de l’hôpital Isolation de Leicester, et publiée dans l’ Atlas of Clinical Medicine, Surgery, and Pathology en 1901. Une légende accompagne la photo : " Montre deux enfants, tous deux âgés de 13 ans. Celui à droite a été vacciné durant l’enfance, l’autre ne l’a pas été. Ils ont tous les deux été infectés par la même source, le même jour. Notez que celui de gauche est à un stade totalement pustuleux de la maladie, tandis que celui de droite n’arbore qu’un ou deux boutons qui ont déjà séché et formé des croûtes ".


Maladie éradiquée grâce au vaccin

C'est bien grâce à une campagne de vaccination mondiale menée par l'OMS que la variole a pu être prononcée en 1980. Considérée comme l'une des pires maladies mortelles de l'Histoire, la variole aurait tué plus d'un demi-milliard de personnes. En effet, aucun traitement efficace n'a pu être trouvé. C'est grâce au vaccin, mis au point en 1798 par le docteur Edward Jenner, que le nombre de personnes atteintes par la maladie a pu diminuer. On estime que le vaccin contre la variole a permis de sauver la vie de 150 à 200 millions de personnes depuis sa création.

Rappelons également que, chaque année, la vaccination permet de prévenir 2 à 3 millions de décès dus à des maladies comme la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la grippe et la rougeole.

En ce qui concerne le coronavirus, la vaccination est vue par de nombreux experts comme le seul moyen d'endiguer l'épidémie. Selon le baromètre de motivation réalisé par plusieurs universités belges , près de 77% de la population a indiqué souhaiter se faire vacciner. Un chiffre rassurant puisque pour qu'une campagne de vaccination soit considérée comme ayant réussi, environ 70% de la population doit être vaccinée.