Santé Une étude de Solidaris nous apprend que le taux de vaccination est de 54,1 % alors que l’OMS recommande 75 %.

Pour la plupart des personnes, la grippe n’est qu’un mauvais moment à passer, mais n’est pas pour autant une maladie banale. En revanche, pour les personnes âgées ou les malades chroniques, elle peut s’avérer beaucoup plus dangereuse, voire mortelle. "La grippe va raidir l’organisme d’une personne âgée, ce qui va grandement la fragiliser, voire provoquer son décès. Les complications qui peuvent suivre, des suites d’une ’mauvaise grippe’ sont : la bronchite (trachéo-bronchite), bronchiolite et la pneumonie . C’est pour cette raison que ce groupe à risque mérite une attention particulière ", explique Jérôme Vrancken, analyste chez Solidaris.

(...)