"Tous les vaccins [contre le Covid-19] vont être réactogènes", explique Kathryn Edwards, à la tête du programme de recherche vaccinale Vanderbilt à Nashville (Tennessee, États-Unis). Relatant les résultats d’une expérience vaccinale Covid-19, le ministère de la Santé américain écrit par exemple que parmi les participants "plus de la moitié ont signalé une fatigue, des maux de tête, des frissons ou des douleurs au lieu de l’injection". Les effets varient selon les vaccins, la dose injectée et la personne vaccinée.

La Belgique devrait porter son choix sur le vaccin développé par AstraZeneca. Le comité consultatif chargé de remettre des avis aux autorités politiques belges en matière de vaccination a examiné le dossier de la firme pharmaceutique et ne voit aucune raison de ne pas accepter les termes convenus entre l’entreprise et la Commission européenne. Le problème, c’est que le géant pharmaceutique s’est vu obtenir l’immunité de toute plainte légale, au cas où le vaccin devait finalement montrer des effets secondaires nocifs.

Autrement dit, l’entreprise ne devra en aucun cas débourser d’indemnités en cas de plaintes : la responsabilité financière incombera aux pays. En résumé, si l’entreprise est condamnée, ce sont les États eux-mêmes, et donc les contribuables, qui devront payer les éventuelles indemnités.