Sexualité

L’homme éjaculerait 21 fois par mois. 

Seuls 6 % de la gent masculine a besoin de préservatifs extra-larges. Ces données insolites et surprenantes sont reprises dans Le gros livre du pénis (First).

Le journaliste Frède Royer s’est attelé à collecter et rapporter des informations sur le bijou biologique de l’homme. Il fait ce travail d’archiviste depuis quelques années. Mais pourquoi le pénis ? "D’une part parce qu’il y a une quinzaine d’années, j’étais journaliste pour la revue Max . J’y tenais la rubrique ‘Miss Trick’. Je répondais aux questions des lecteurs et beaucoup de questions concernaient le pénis", nous dit-il. "Ensuite, j’ai écrit un livre chez First sur les différences entre les femmes et les hommes. Et je me suis rendu compte que le sujet du pénis pouvait être traité dans un ouvrage."

Se rendant compte qu’il manquait de littérature à ce sujet - "il n’y avait que deux ou trois livres sur le pénis, des livres d’images" - il a accouché d’un bouquin rempli d’informations méconnues.

L’on apprend, sans grande surprise, que la recherche la plus souvent effectuée sur l’organe sexuel masculin est Comment allonger mon pénis ? "La problématique de la taille a toujours existé", constate l’auteur. "Beaucoup d’entreprises font actuellement des fortunes en vendant du rêve aux hommes."

Pour poursuivre sur le thème de la taille, la plus longue verge en érection recensée fait 33,02 centimètres, le plus petit pénis mesure 0,99 centimètre. "J’ai aussi remarqué, en travaillant sur le sujet, que dans la plupart des études sur la taille du pénis, les hommes rapportaient eux-mêmes leurs mensurations", ajoute Frède Royer. "Une étude rapporte les tailles des sexes en érection, telles que constatées et mesurées par des scientifiques. On constate que les tailles moyennes scientifiquement constatées sont plus basses."

La taille des doigts serait également un bon indicateur, poursuit encore l’auteur. Tout comme l’orientation sexuelle, qui permettrait de tirer des conclusions quant aux mensurations du sexe de l’homme en face de nous.

Pour affirmer cela, Frède Royer s’appuie sur une étude de la California State University, menée en 1999. Elle rend public le fait qu’en moyenne, les hommes homosexuels ont un pénis plus long de 0,84 centimètre et plus large de 0,38 centimètre que les hétérosexuels.


En savoir plus

Le gros livre du pénis,

Frède Royer, Editions First.