Machines à laver, assistants vocaux, pommeaux de douche, voitures : les fantasmes se glissent dans notre vie quotidienne.

Bien sûr on peut faire l’amour au lit… Et ces derniers mois entre quatre murs, c’était une activité parfaite pour se retrouver et faire passer le temps. Mais côté sexo, on peut aussi fantasmer et jouer. C’est ce que met en avant l’enquête internationale menée par We-Vibe auprès de 9 000 personnes à travers le monde (*) pour en savoir plus sur leur vie quotidienne à la maison et leurs expériences (érotiques) avec les appareils ménagers et les nouvelles technologies.

Ainsi, on apprend que la machine à laver et surtout son cycle essorage s’envisage comme un lieu de scène d’amour tout à fait valable pour 13 % des Français, contre 22 % chez les Allemands et 23 % chez les Autrichiens ! Mais avec 33 % des voix, l’appareil qui arrive en tête n’est autre que le fameux pommeau de douche qui excite presque autant les hommes (29 %) que les femmes (36 %). Il arrive également en première position chez les Espagnols avec 39 % des voix.

Vous n’écouterez plus jamais comme avant votre assistant vocal… D’après l’étude menée par We-Vibe, les voix d’Alexa et de l’assistant Google seraient celles qui exciteraient le plus : 27 % des hommes avouent fantasmer sur la voix d’Alexa et 23 % des femmes sur la voix de l’assistant Google. Siri occupe la deuxième place avec 13 % des voix (12 % des hommes et 14 % des femmes), contre 33 % en Corée du Sud où l’assistant vocal arrive en première position !

Faire l’amour dans une voiture à l’arrêt est considéré comme un classique, mais si on va plus loin, faire l’amour dans une voiture en mouvement et sans conducteur en ferait fantasmer plus d’un ! Quand We-Vibe demandé aux Français de quelle manière ils passeraient la majorité de leur temps dans leur véhicule si celui-ci était autonome, 37 % des hommes ont répondu "faire l’amour", contre 22 % des femmes.

Enfin, 29 % des Français utiliseraient des sextoys intelligents dans leur vie intime et 39 % se disent prêts à en acheter pour ajouter du piment à leur vie de couple. D’ailleurs, quand We-Vibe demande de réfléchir à ce que pourrait nous réserver le sexe dans le futur, 35 % des femmes et 27 % des hommes pensent à des sextoys encore plus intelligents et connectés.

* L’étude a été menée par Atomik Research en mars 2020 auprès de 9 000 personnes en Australie, Autriche, France, Allemagne, Corée du Sud, Espagne, Suisse, Royaume-Uni et États-Unis