Sexualité

Un journaliste français s'est infiltré dans le milieu du porno amateur afin de découvrir toutes ses coulisses.

Qui sont les acteurs, quel passé ont-ils? Comment les scènes se déroulent-elles? A qui ce genre de porno plait-il ? Autant de questions qui ont trouvé réponses grâce au journaliste Robin D'Angelo.

Dans le milieu amateur, un grand nombre d'acteurs n'ont jamais tourné une scène érotique de leur vie. Selon le Huffingtonpost, certains passages manquent de professionnalisme mais ça ne déplaît pas au public, qui en est avide.

Après cette enquête journalistique, Robin D'Angelo en a tiré cinq enseignements dans son livre intitulé "Judy, Lola, Sofia et moi" qui est sorti en librairie, ce jeudi 18 octobre.

1. Le racisme est présent dans les films

Le journaliste français a rencontré des producteurs. Ces derniers n'ont pas peur d'utiliser les clichés racistes. Un acteur s'explique: "Le premier truc que tu dois savoir, mon p'tit pote, c'est que l'porno, ça marche par niches. Alors quand tu as deux Blacks comme aujourd'hui, ça fait ton scénario. Là, j'ai mon thème sans me fouler", explique un cadreur au journaliste. "Ce qu'il veut te dire, c'est qu'un Noir ne pourra jamais jouer un médecin dans un porno".

2. Forte concurrence entre acteurs

Les acteurs peuvent très vite se faire remplacer. Entre eux, ils se livrent docn peu. Aucun d'eux ne veut révéler des secrets, ou des méthodes pour ne pas être imité et remplacé d'un jour à l'autre. Il y a toutefois un acteur, un jour, qui s'y est risqué: "Dans ce milieu, les mecs ne donnent pas les plans car ils sont tous en concurrence, lui explique ce dernier. Mais moi, je ne fais que de l'interracial, alors on n'est pas en concurrence. Tu vas me donner ton numéro".

3. Les femmes sont mieux payées que les hommes

Malgré qu'on ne soit que dans un milieu amateur, faire un film coûte pas mal d'argent: "Une actrice, c'est 400 euros, le garçon 150, le décor 300 et le maquilleur 150. Rien qu'une scène, ça coûte 1000 euros." Les femmes sont donc mieux payées que les hommes. Un sociologue s'est confié au média français. Il estime que les hommes prennent plus de plaisir que les femmes. Ce qu'ils gagnent n'est qu'un plus. Le rôle de la femme est quant à lui, plus pénible. 

4. Une "douche de sperme", c'est 30 euros!

Pour tirer cet enseignement, Robin D'Angelo a lui-même été pratiquant. Il a postulé via un site sur lequel des annonces réservées aux abonnés leur permettaient de remporter 29,9€ en participant à des douches de sperme collectives. Quelques heures plus tard, il recevait un message afin de participer à l’événement. Il était muni d'une cagoule. 

5. Qui sont Jacquie et Michel?

Pour beaucoup, Jacquie et Michel, c'est un simple site d'hébergement de vidéos porno. Pourtant, il y a deux personnes qui se cachent la derrière. Robin D'Angelo a appris ceci: "L'équipe dirigeante est constituée de Michel, le père fondateur âgé de 60 ans, d'Abel, son partenaire depuis dix ans, et d'Araceli, mère de Thibault et épouse de Michel, présidente de la société à sa création". Mais alors, qui est vraiment Jacquie si ce n'est pas sa femme ? "Tout le monde s'est emballé en disant que Jacquie & Michel étaient en couple. Mais en fait, Jacquie est celle qui a envoyé les premières photos à Michel par ICQ [l'une des premières messageries instantanées] quand il a décidé de faire un site web, comme l'explique l'un des membres actifs de l'entreprise. Et Michel a eu l'idée d'appeler le site Jacquie & Michel..." Tout simplement.