Sexualité Depuis son apparition, le polyamour fait réagir. Mais en quoi consiste-t-il ? Charles, adepte depuis six ans, nous explique.

J’ai parfois quatre voire cinq copines en même temps, mais c’est assez aléatoire, c’est une sorte de va-et-vient, elles rentrent puis sortent de mon cercle social", explique Charles en haussant les épaules. Des copines ou plutôt des amies, comme il préfère les appeler, car il ne s’agit pas ici de relations de couple mais de polyamour. Ce mode de gestion des relations se base sur une non-exclusivité sexuelle et une non-exclusivité affective. Concrètement : vous pouvez aimer (et/ou coucher avec) plusieurs personnes et surtout vous devez accepter qu’elles aussi aiment (ou couchent avec) d’autres personnes. C’est souvent la deuxième partie de l’équation qui rebute : les relations multiples du partenaire. Mais c’est justement cette spécificité qui a poussé Charles à se tourner vers le polyamour il y a six ans : "Ma copine m’a trompé et ça a été un traumatisme, ça a déclenché en moi toute une série de réactions émotives bizarres et vraiment néfastes. Après je me suis dit qu’il devait exister d’autres moyens de gérer ses relations."