Sexualité Le business est juteux comme le prouvent les chiffres, mais il laisse aussi sur le carreau ses acteurs traditionnels.

L’industrie du porno n’a jamais été aussi active. Elle affiche des chiffres à faire pâlir la plupart des entrepreneurs et cela grâce essentiellement au Web. Car il est loin le temps où, comme au début des années 80, les adeptes des films X se faufilaient en cachette dans d’obscures salles de cinéma qui affichaient 1 500 entrées par semaine.

Il y a un peu plus de dix ans, le secteur pesait quelque 57 milliards $ par an dont une vingtaine pour les projections vidéo et seulement 4,5 milliards pour la consommation sur Internet.

(...)