L'essor des romans érotiques tel le bestseller "Cinquante nuances de Grey" de la Britannique E. L. James semble donner du travail supplémentaire aux sapeurs-pompiers de Londres dont les interventions liées aux menottes et sexes piégés sont en hausse.

"Gardez toujours les clés à proximité", a imploré lundi la brigade de Londres qui a dû intervenir pas moins de 79 fois ces trois dernières années pour libérer des petits coquins de leurs menottes et encore neuf fois pour délivrer un sexe masculin de son anneau pénien par trop envahissant.

Certains sapeurs-pompiers rapportent aussi avec émotion les malheurs de cet homme secouru avec son membre coincé dans un aspirateur ou de cet autre qui avait préféré un grille-pain.

"La plupart des accidents pour lesquels nos hommes ont été appelés auraient pu être évités avec un peu de bon sens", a estimé l'officier Dave Brown.

"Je ne sais pas s'il y a un effet 'Cinquante nuances de Grey' mais le nombre d'incidents liés aux menottes a augmenté. Ce dont je suis certain c'est que, le temps que nos équipes arrivent sur place, la plupart des victimes affichent cinquante nuances de rouge", a ajouté ce sapeur-pompier.

Embarrassants ou non, ce sont au total 1.300 incidents, dont 18 cas d'enfants ayant la tête coincée dans la cuvette des WC, qui ont nécessité l'intervention des sapeurs-pompiers de Londres depuis 2010 pour une addition d'au moins 377.000 livres (437.000 euros).