Sexualité Dans deux articles précédents qui avaient attiré votre attention, nous avions évoqué le fait que le sperme contenait des substances capables de contrer l'anxiété et de vous rendre heureux(ses) ( plus d'informations ici), mais qu'il pouvait également provoquer des allergies ( plus d'informations ici).

Dans le premier cas, l'homme y trouvait un moyen de convaincre madame de passer à l'action. Dans l'autre, celle-ci disposait d'un prétexte fort pour contrer l'argumentation de monsieur.

Les recherches ne se sont toutefois pas arrêtées là. Désireux, peut-être, de ne pas laisser ex-aequo les pro et anti-spermes, une professeure allemande, Ingrid Fleisher, a levé le voile sur une nouvelle caractéristique de la semence masculine.

D'après elle, les femmes "qui pratiquent la fellation et qui avalent maigrissent deux fois plus vite que les autres". Selon le site Meltyfood, "cette perte de poids se fait grâce à la présence d'une substance nommée alcaline, véritable anti-graisse naturel une fois associée au sperme. Une fois rassemblés, les deux composants chimiques attaqueraient donc la masse graisseuse au coeur même du système digestif".

Voilà de quoi relancer les discussions sous la couette...