Les entreprises gardent leurs véhicules plus longtemps à cause de la crise économique

BRUXELLES Le Belge est attaché de manière indécrottable à sa voiture. En Belgique, il y a aujourd’hui environ 6,5 millions de véhicules.

Parmi eux, 1,4 million sont des véhicules de société, soit un peu plus de 20 % du parc. C’est évidemment énorme et ce marché a, depuis quelques années, son baromètre et ses tendances. Ils ont été dévoilés hier.

Premier constat, la crise a frappé durement ce secteur, ce qui a eu pour effet d’allonger la durée de vie des voitures de société parmi lesquelles on trouve, certes, des utilitaires mais également plus d’un million de véhicules dits motivationnels. Autres mesures prises : des réductions de flotte, des économies de carburant, une diminution des cylindrées ou des gabarits…

Cela étant, la crise semble être passée et parmi les grandes entreprises de plus de 500 personnes qui ont été sondées, 23 % d’entre elles pensent que le nombre de véhicules dans leur entreprise va augmenter ces trois prochaines années. Une sur dix seulement pense à une réduction de son parc de véhicules.

Deuxième aspect mis en évidence par ce baromètre des voitures de société, la tendance est de plus en plus à miser sur les véhicules dits écologiques. Ainsi, 73 % des entreprises belges opteront pour des véhicules écologiques ces trois prochaines années.

Pour l’instant, seuls 17 % des entreprises utilisent des véhicules dits écologiques. On entend par là les véhicules qui émettent moins de 120 g de CO2 ou labellisés économes.

Dans le futur, il devrait également y avoir plus de véhicules hybrides ou électriques. Pour l’instant, il n’y a que 1 % des sociétés qui utilisent des véhicules hybrides. Dans trois ans, une société sur deux pense investir dans des voitures hybrides.



© La Dernière Heure 2010