De l'étiquette, Messieurs! Surtout, de l'étiquette!

Pierre De Vuyst

Petits conseils pour bien vous adresser... aux personnalités

BRUXELLES Vous êtes invité à un mariage dans la noblesse, mais vous ne savez pas trop comment répondre à la lettre d'invitation et encore moins comment vous adresser oralement au baron de père de la belle mariée; vous voulez correspondre avec le ministre de l'Environnement ou l'ambassadeur de Côte d'Ivoire... A l'instar de la Famille royale (lire ci-dessus), une certaine étiquette doit être observée à l'égard de telles personnalités. Rassurez-vous, les difficultés ne sont pas insurmontables. Si l'abondante littérature détaillant le sujet vous rebute, les quelques conseils de base suivants devraient vous aider...

• Pour les personnes jouissant du titre nobiliaire d' écuyer, chevalier, baron, vicomte, comte, marquis (classés en ordre croissant) et leurs épouses, il est conseillé de s'adresser à eux, de manière orale ou épistolaire, en usant tout simplement du qualificatif Monsieur et Madame. Pour leur écrire, adressez votre enveloppe en mentionnant par exemple: à la Comtesse Untel, au Chevalier de Ceci et pour les écuyers: à Monsieur Pierre Untel, écuyer.
`S'il s'agit de l'aîné de la famille, il suffit de mentionner le titre et le nom de famille. Pas de prénom´ (exemple: au Comte d'Untel), explique Robert A. Remy, auteur du Guide de l'étiquette et du savoir-vivre. Pour les cadets, l'usage du prénom est indispensable (au Comte François d'Untel)´.

• Les titres de duc et de prince nécessitent une approche différente: Commencez votre lettre par Monsieur le Duc, Madame la Duchesse pour les uns et tout simplement Prince, Princesse pour les autres. L'adresse, quant à elle, reste identique ( au Duc de..., à la Princesse de...), de même que l'usage des prénoms.

• Dans l'ordre hiérarchique, sous le prédicat Son Altesse Royale (S. A. R.), se classe Son Altesse (S. A.) et, curieusement, seulement ensuite Son Altesse Sérénissime (S. A. S. comme le prince héros de Gérard de Villiers), enfin arrive le simple titre de prince. En Belgique, seul le prince de Ligne et sa famille bénéficient du prédicat S. A.. On pourra user du S. A. S. à l'égard des familles d'Aremberg (prince), de Croy (duc) et de Lobkowicz (prince). On écrira donc à Son Altesse Sérénissime le Prince de...

Pas de retraite pour les ministres

La noblesse n'est pas tout. D'autres fonctions donnent droit à certains égards pour leur détenteur. Ainsi pour écrire à un ministre ou à un ministre d'Etat, précisez dans l'adresse à Monsieur le Ministre (d'Etat). La personne est peut-être un Premier ministre à la retraite? Qu'à cela ne tienne, écrivez: à Monsieur Untel, ancien Premier Ministre. Attention, si vous abordez cette personne oralement, évitez ce genre de qualificatif peut-être douloureusement nostalgique. Donnez plutôt du Monsieur le Premier ministre!
Vous ferez de même pour Monsieur le Bâtonnier, Monsieur le Député, Monsieur l'Ambassadeur, etc. N'oubliez pas que chacune de ces personnes conserve le plus haut titre qu'elle a enlevé au cours de sa toujours brillante carrière.
Après tout cela, nous vous prions, Monsieur le Lecteur, Madame la Lectrice, d'agréer l'expression de nos hommages très respectueux!

Le Guide de l'étiquette et du savoir-vivre, de Robert A. Remy, Patricia de Prelle et Marlène de Wouters, aux éditions Racine.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be