Notre enquête sur les prix free tax à Zaventem

Benoît Gilson
Notre enquête sur les prix free tax à Zaventem
©OLIVIER PIRARD

Les prix dans les magasins hors taxes ou travel value, sont les mêmes qu'en ville. Sauf pour le tabac et l'alcool

BRUXELLES Comme chaque année, des milliers de passagers passeront par les aéroports. Et la plupart d'entre eux s'arrêteront sans doute dans les magasins hors taxes ou assimilés, à la recherche de bonnes affaires. Mais les affaires y seront-elles aussi bonnes? Les prix des boutiques d'aéroports sont-ils si intéressants? Pour nous en assurer, nous avons enquêté dans les boutiques de l'aéroport de Bruxelles-National.

Tout d'abord, il faut distinguer deux types de magasins. Les vols vers l'extérieur de l'Union européenne donnent accès aux magasins hors taxes. Cigarettes et alcools sont largement moins chers qu'en ville, car détaxés. La farde de cigarettes coûte par exemple 20€ contre 33 en ville. La bouteille de whisky Johnnie Walker coûte 13,20€ contre 19,20 en ville. On peut également faire de bonnes affaires sur les GSM, les appareils photos... qui sont 10 à 15% moins chers qu'en ville. Mais il faut savoir également qu'il sera assez difficile, le cas échéant, de faire honorer sa garantie sur ces appareils. Les parfums, chocolats... par contre, sont proposés à des tarifs relativement proches de ce qu'on voit au centre ville.

Les vols vers l'Union européenne ne donnent plus accès aux magasins hors taxes. Mais pour ne pas perdre cette clientèle, les magasins ont décidé de mettre en place un nouveau label: le travel value. Le principe est très simple. Il s'agit de proposer toute une gamme de produits (cosmétiques bijoux, livres...) au même prix qu'en hors taxes. De fait, les tarifs sont identiquement les mêmes, en hors taxe et en travel value. Mais pas forcément moins chers qu'en ville. Tous les produits proposés en travel value trouvent des prix semblables en ville, voire moins chers pour certains objets technologiques. Tous les livres sont également moins chers en ville.

En conclusion, il ne faut pas aller à l'aéroport en espérant faire de bonnes affaires, mais bien considérer Bruxelles-National comme une galerie commerçante comme les autres. Surtout si on part en Europe. `Le problème, c'est que le consommateur est induit en erreur, explique Test-Achats. A cause des vocables free shop et travel value, le consommateur croit acheter moins cher ce qu'il paie en fait au même prix, voire plus cher, qu'en ville.´

Plus que jamais donc, un consommateur averti en vaut deux.

© La Dernière Heure 2002


Ces magasins gardent des atouts

Il existe quand même quelques bonnes raisons d'acheter dans les boutiques d'aéroport ou dans l'avion

BRUXELLES Les produits ne sont pas forcément moins chers dans les aéroports. Notre enquête sur une sélection d'une quarantaine de produits (25 sont proposés dans notre tableau) le révèle à souhait. Il reste néanmoins quelques bonnes raisons d'y faire des achats.

Comme la plupart des grands aéroports internationaux, l'aéroport de Bruxelles-National propose ainsi désormais de véritables galeries commerçantes où il sera agréable de tuer le temps avant un vol. Le choix est grand, la balade agréable, alors pourquoi ne pas se laisser tenter, comme on le ferait au centre- ville?

Les boutiques d'aéroport ou de compagnie aérienne offrent régulièrement des produits exclusifs, réalisés pour elles seules par les fabricants. Des séries limitées, proposées à très bon prix, qui permettront d'acheter montres, bijoux, vêtements qu'on ne risque pas de retrouver sur son voisin.

Les aéroports présentent également une gamme très complète de produits dans les secteurs les plus divers. Nombre de passagers passent là-bas chaque semaine et ont besoin d'une offre très complète et renouvelée fréquemment. Bref, on n'a que l'embarras du choix.

Les magasins d'aéroport proposent en général les produits dès leur sortie. Il n'est dès lors pas rare d'y trouver des merveilles technologiques, des montres ou même des livres, quelques semaines avant leur commercialisation en ville.

Enfin, pour les fans, il ne faut pas oublier que cigarettes et alcools sont évidemment beaucoup moins chers dans les vrais hors taxes (à ne pas confondre avec les travel value, où ils sont au même prix qu'en ville) qu'ailleurs. Cela reste le grand atout des magasins d'aéroport.

© La Dernière Heure 2002

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be