Corinne: "Je ne le referais pas"

F.S.

Corinne a tourné dans des films X pour assouvir un fantasme. Elle le regrette aujourd'hui

BRUXELLES Si les reportages de RTL et de la RTBF sont fort différents, tant sur le fond que dans la forme, ils ont un point commun : la présence d'une jeune femme de 26 ans prénommée Corinne. Une vraie mordue de sexe, qui a tout tenté, tout essayé. Quitte à regretter certaines expériences aujourd'hui. "J'ai un côté nymphomane" , reconnaît-elle. "J'aime bien le sexe. À 8 ans, j'avais des jeux sexuels avec des membres de ma famille et ça me plaisait. Par la suite, j'ai été dans des clubs échangistes, j'ai pratiqué le sexe sur les parkings d'autoroute. Je me suis prostituée aussi, c'était un fantasme."

Corinne n'a pourtant pas le profile type de la fille nymphomane telle qu'on se l'imagine parfois erronément. Elle a fait des études de sciences politiques, elle écrit des livres pour enfants et travaille pour une compagnie d'assurance. "I l est possible d'aimer le sexe et d'avoir un cerveau. Ce n'est pas incompatible."

Pourtant, aujourd'hui, Corinne reconnaît qu'elle est allée trop loin en voulant assouvir un fantasme ultime : tourner un porno ! Dans le documentaire de la RTBF, on suit sa première expérience dans le cinéma X sur un film semi-amateur. Et ça se passe plutôt bien. L'ambiance est détendue, elle avoue même avoir eu plusieurs orgasmes devant la caméra. Mais, par la suite, elle tentera une seconde expérience, dans un film plus professionnel. Et là, ça a été la désillusion. "Je regrette. On est payé pratiquement rien pour faire des choses très risquées et peu agréables, sans préservatif. Il y avait de la drogue partout sur le plateau. J'ai tourné 8 scènes en 2 jours. C'était vraiment éprouvant. " Aujourd'hui, Corinne aime toujours autant le sexe, mais plus devant une caméra...



© La Dernière Heure 2007

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be