Feuille de paye: bientôt la fin!

Feuille de paye: bientôt la fin!
©D.R.

La fiche de salaire en papier devrait progressivement disparaître


BRUXELLES A terme, la fiche de paie version papier, si facilement égarée, aura vécu. C'est ce qu'ont prédit six secrétariats sociaux et Isabel, l'entreprise issue des quatre grandes banques belges et spécialisée dans la facturation électronique, au cours d'une conférence de presse jeudi.

Les secrétariats sociaux ADMB, Easypay Group, Groupe S, Partena, SD Worx et Securex, qui représentent ensemble près de 60 pc des travailleurs belges, donneront dans les prochains mois accès aux travailleurs à une version électronique de leur fiche de salaire.
Concrètement, les travailleurs concernés auront la possibilité, via l'application "zoomit" développée par Isabel, de consulter gratuitement leur fiche de paie sur leur compte d'internet banking.

La fiche de salaire électronique est une étape logique, pratique, économique et écologique, ont fait savoir unanimement Isabel et les secrétariats sociaux parties prenantes au projet. Ces derniers ont en effet calculé que chaque année, en Belgique, quelque 40 millions de fiches de paie sont envoyées à plus de 3,5 millions de salariés travaillant auprès de 220.000 employeurs.

"La fiche de salaire a été instaurée à l'origine pour permettre au travailleur d'avoir un contrôle sur sa rémunération. Mais aujourd'hui, le paiement des salaires se fait par virement sur le compte bancaire du travailleur. Les fiches de paie papier sont donc restées dans 'l'ancien monde'. Avec la fiche de salaire électronique, salaire et fiche de paie sont à nouveau reliés", a déclaré le responsable communication d'Isabel, Christian Luyten.

Désormais légalisé par une loi du 3 juin 2007, le système est obligatoirement gratuit pour le travailleur et devra faire l'objet, pour pouvoir entrer en vigueur, d'un accord de principe dans le règlement de travail de l'entreprise. Il devra en outre faire l'objet d'une adhésion individuelle du salarié, a expliqué le directeur juridique du secrétariat social Partena, Rony Baert.

Selon les chiffres de Febelfin cités par Isabel, la Belgique compte quelque 3 millions d'utilisateurs de services bancaires via internet. Parmi ceux-ci, 80 pc utilisent déjà l'application "zoomit" leur permettant notamment de payer leurs factures depuis leur compte bancaire sur internet. "Zoomit" a été intégré dans les applications d'internet banking d'une dizaine de banques, parmi lesquelles on retrouve notamment Dexia, Fortis, ING, KBC, Axa, CBC, Crédit agricole, avance encore Isabel.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be