En route pour les économies

M. Ka.

En adaptant sa conduite et en surveillant l'état de son véhicule, il est possible de consommer nettement moins

BRUXELLES Pfffff, encore ! C'est sans doute la réaction de bon nombre d'automobilistes en apprenant la nouvelle augmentation. Plutôt que de se résigner soit à moins rouler en voiture soit carrément à prendre les transports en commun, il est possible de faire des économies tout en continuant à circuler librement en voiture. Pour cela, il faut simplement modifier ses habitudes.

L'entretien. Un moteur en parfait état de marche consomme bien évidemment moins. C'est sur ce principe que de nombreux produits existants sur le marché pour des prix qui sont loin d'être excessifs ont été développés. Ces additifs, ajoutés dans le réservoir, permettent de nettoyer le moteur et principalement le système d'injection. Ces produits ont une certaine efficacité mais attention, renseignez-vous toujours auprès de votre garagiste avant de procéder ou demander lui carrément de le faire si la mécanique vous rebute.

La voiture. On ne s'en rend pas toujours compte mais la voiture ou certains de ses composants sont très énergivores. Les pneus, c'est bien connu doivent être à la bonne pression. Selon Touring, une pression trop basse augmente la consommation de 3 à 7 %. Limiter l'utilisation de certains équipements sans négliger le code de la route pour autant est utile. Les feux antibrouillard, le chauffage de la lunette arrière, le chauffage de siège tout comme la climatisation augmentent la consommation. Si vous limitez l'usage de la climatisation, ne roulez pas non plus toutes fenêtres ouvertes car là aussi ça consomme de 2 à 5 % de plus.

La conduite. C'est sans doute là que les efforts sont les plus spectaculaires mais les résultats sont aussi les plus probants. Adopter une conduite économique, e-positive, écologique ou peu importe comment on la nomme, c'est apprendre à ne pas accélérer de manière intempestive. Faire tourner le moteur inutilement à un régime élevé exige 30 à 50 % de carburant en plus. Par exemple, n'utilisez jamais le dernier quart de la pédale d'accélération. Cela n'entraîne pas de vitesse en plus ou d'accélération, mais uniquement une consommation plus élevée.

Bien évidemment, ces mesures portent leurs effets quand elles sont appliquées globalement. Entretenir sa voiture et roulé comme un fou ne vous fera rien économiser.



© La Dernière Heure 2007

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be