La moitié des moqueries à l'école concernent les vêtements

La moitié des moqueries à l'école concernent les vêtements
©lewebpedagogique.com

Seuls 8 pc des écoliers interrogés estiment que les moqueries sont un problème à l'école

BRUXELLES Près de la moitié des écoliers belges qui sont l'objet de moqueries sont la risée de leurs camarades à cause de leurs vêtements. Après le physique, c'est la principale cause de moquerie, rapportent vendredi les quotidiens Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

Le British Council, une organisation internationale qui a pour but de promouvoir les relations culturelles et éducatives entre les Britanniques et le reste du monde, a mené une enquête sur les comportements moqueurs auprès de spécialistes de l'enseignement, de directeurs d'écoles et d'élèves de Belgique, des Pays-Bas, d'Espagne, d'Angleterre, d'Ecosse, du Pays de Galles, du Portugal, d'Italie, de Grèce, de Malte et d'Allemagne.

Au total, 4.200 élèves ont été interrogés, dont 300 Belges.
En termes de moqueries, la Belgique affiche un bon score en comparaison avec les autres pays. Seuls 8 pc des écoliers interrogés estiment que les moqueries sont un problème à l'école, soit beaucoup moins que la moyenne européenne de 20 pc.

Près de 49 pc des écoliers belges disent que "les différences physiques", comme la taille et le poids, sont un sujet de moquerie. La tenue vestimentaire est également vue par environ 47 pc des enfants comme une raison de se moquer des autres.

© La Dernière Heure 2010

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be