Après le loup, le chacal doré arrive en Belgique

Les associations de défense de la nature se préparent à l’arrivée des grands prédateurs en Belgique.

Maïli Bernaerts
Golden Jackal threatening walking in the grass - Romania. near a mass grave Biosphoto / Claude Balcaen
Golden Jackal threatening walking in the grass - Romania. near a mass grave Biosphoto / Claude Balcaen ©Biosphoto

Les associations de défense de la nature se préparent à l’arrivée des grands prédateurs en Belgique.

Deux chasseurs de Nassogne, (province du Luxembourg) sont formels : ils ont vu un loup en octobre. D’autres témoins affirment en avoir aperçu un à quarante kilomètres de là quelques jours plus tard. Même si aucune preuve de cette présence n’a pu être apportée à ce jour, pour plusieurs spécialistes, l’arrivée du loup ne serait de toute façon qu’une question de temps.

"Depuis les années septante , il y a une colonisation naturelle du loup depuis l’Italie, la France et l’Espagne et d’un autre côté depuis l’Europe de l’Est et l’Allemagne. La Belgique est donc à un carrefour entre ces deux provenances. Qu’il soit déjà là ou en train d’arriver, ce n’est qu’une question de timing", affirme Anthony Kholer, spécialiste des grands prédateurs.

En outre, grâce à ses massifs forestiers et à la présence de gibier, la Belgique a tout ce qu’il faut pour attirer ces mammifères.

Plus étonnant encore, plusieurs observateurs prévoient l’arrivée chez nous du chacal doré, un canidé qu’on trouve habituellement en Asie, en Afrique mais aussi en Europe de l’Est. Des spécimens ont été identifiés en Suisse et en France et son arrivée chez nous semble plus que probable. "On estime qu’il y en a environ 70.000 en Europe. C’est un animal qui se rapproche de façon très rapide et devrait bientôt arriver chez nous", affirme Anthony Kholer, qui a mis sur place, avec huit associations de défense de la nature, la plate-forme grands prédateurs qui veut instaurer le dialogue avec les autorités mais aussi les usagers de la nature afin d’assurer une cohabitation harmonieuse avec l’homme.

"C’est une chance extraordinaire de pouvoir compter ces animaux dans notre pays mais il va falloir vivre avec les aspects positifs et négatifs, notamment le fait que ces animaux mangent de la faune sauvage mais aussi domestique", explique Anthony Kohler.

Après le loup, le chacal doré arrive en Belgique
©Zoonar

Le loup a fait sa réapparition dans de nombreux pays d'Europe. Il est logique que la Belgique ne fasse pas d'exception. 


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be