Il y a désormais une fédération du cannabis en Belgique !

La FeCaB vise à encadrer les CDB Shops, rassembler les acteurs et leur offrir un cadre légal

Client is smelling Ground herb inside CBD coffee shop "Cofyshop" in Paris on June 22, 2018. The first cannabis coffee shops are opening in the Paris region as the legal use of CBD (cannabidiol) spreads across the country. Two establishments have begun selling the product in recent weeks. They sell legal cannabis, known as CBD, in several formats. The Minister for Health announced in November 2017 that the presence of CBD in products for public consumption was authorized. Photo by Raphaël Lafargue/ABACAPRESS.COM Reporters / Abaca
Client is smelling Ground herb inside CBD coffee shop "Cofyshop" in Paris on June 22, 2018. The first cannabis coffee shops are opening in the Paris region as the legal use of CBD (cannabidiol) spreads across the country. Two establishments have begun selling the product in recent weeks. They sell legal cannabis, known as CBD, in several formats. The Minister for Health announced in November 2017 that the presence of CBD in products for public consumption was authorized. Photo by Raphaël Lafargue/ABACAPRESS.COM Reporters / Abaca ©Reporters / Abaca

La FeCaB vise à encadrer les CDB Shops, rassembler les acteurs et leur offrir un cadre légal.

Une annexe au Moniteur belge, publiée le 8 octobre dernier, révèle la création d’une fédération particulière, à Liège. "L’association a pour objet de susciter et de promouvoir des liens entre les membres de l’association et les autorités belges tant au niveau politique, juridique, institutionnel et judiciaire afin de promouvoir la vente de produits légaux issus de la production du cannabis satia II selon l’arrêté européen à condition que leur teneur en tétrahydrocannabinol n’excède pas 0,2 %. La fédération a pour but de rassembler les acteurs du marché afin de favoriser le développement de produits légaux issus de la production du cannabis rentrant dans les conditions légales en Belgique", lit-on.

La Fédération du cannabis de Belgique (FeCaB) a pris ses quartiers à Liège, rue Vaudrée. Alors qu’aucun des cinq membres fondateurs n’y habite… "C’est le début, détaille Anthony Triest, 33 ans, le président. On a pu obtenir un local à Liège. C’était une facilité pour nous tous. On bougera certainement au cours des prochaines années, on verra."

Le trentenaire est, en parallèle, en train de monter un magasin de vente libre de cannabis à Rixensart : un CDB shop plus exactement.

Mais pourquoi avoir créé une Fédération du cannabis ? "On est partis du constat que tous les CBD shops n’étaient pas encadrés. Personne ne se réunit vraiment. On a pensé que ce serait pas mal de se réunir et de mettre un cadre à l’activité, explique Anthony Triest. Ensemble, on a un poids plus important vis-à-vis des politiques et des médias. On veut professionnaliser le domaine, donner de bons conseils à ceux qui le souhaitent, informer sur le secteur… On fait appel à des avocats, il y a une consultance juridique importante."

Ils planchent actuellement sur les fondations de leur fédération. "On réfléchit à fixer le montant des cotisations annuelles. Le site web sera bientôt publié. On est déjà actifs en donnant des conseils de professionnels aux personnes intéressées et en organisant des rencontres."

Des Cannabis Social Clubs fleurissent çà et là, qu’est-ce qui différencie cette ASBL de ces "clubs" ? "Dans les Cannabis Social Clubs, on produit du cannabis récréatif pour les membres, pour leur consommation personnelle, détaille-t-il. Dans les CBD Shops, les produits à base de cannabidiol ne contiennent que 0,2 % de THC. On ne produit rien nous-mêmes. Nos produits proviennent de Suisse."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be