Les arbres à tututes, pour passer le cap en douceur

Les suttertræ. Les quoi ? Les suttertræ.

Hélène Ghilain
Colourful pacifiers hanging off a tree in Hanover, Germany, 06 March 2016. In order to facilitate the sometimes difficult separation from pacifiers, some parents and their children hang up theirs on a so-called 'pacifier tree,' which can be revisited as required. Photo: HAUKE-CHRISTIAN DITTRICH/dpa Reporters / DPA
Colourful pacifiers hanging off a tree in Hanover, Germany, 06 March 2016. In order to facilitate the sometimes difficult separation from pacifiers, some parents and their children hang up theirs on a so-called 'pacifier tree,' which can be revisited as required. Photo: HAUKE-CHRISTIAN DITTRICH/dpa Reporters / DPA ©Reporters / DPA

Les suttertræ. Les quoi ? Les suttertræ.

Ce sont des arbres à tétines qui ont vu le jour dans les pays scandinaves et qui font de plus en plus de petits dans d’autres pays. Leur but ? Y accrocher les tututes des enfants en âge de s’en passer. Car abandonner la tétine est un cap difficile pour pas mal de bambins. Leur besoin de succion qui se traduit par un pouce ou une tutute vissée à la bouche est bien naturel, mais il arrive un moment, vers trois ou quatre ans, où le temps est venu de l’abandonner peu à peu. Pour ce qui est de sucer son pouce, ce n’est pas toujours gagné, mais il existe plusieurs astuces pour aider les enfants à abandonner leur tétine en douceur. L’une d’elles est de l’accrocher dans un des suttertræ.

Initiée en Suède, la tradition de l’arbre à tutute permet à l’enfant de passer un cap et de comprendre qu’il grandit. En y accrochant sa tétine, il lui dit adieu une bonne fois pour toutes et peut même accompagner son geste par un petit mot. L’important, c’est que les parents préparent l’enfant en lui expliquant ce qui va arriver. Si l’enfant ne réalise pas tout de suite qu’il n’aura plus son petit moment de réconfort à l’heure de la sieste ou d’aller se coucher, la démarche reste ancrée comme un rite de passage et exclut tout retour en arrière. Il n’y a plus qu’à lancer un tel concept en Belgique.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be