Alors que la chasse aux sectes est à l’arrêt depuis 5 ans en Belgique, les gourous ont profité de la crise du coronavirus !

Plusieurs organisations ont profité de la crise pour gagner en visibilité et attirer de nouveaux adeptes.

Bhagwan Centre in Bavaria 1981
©BELGAIMAGE

Plusieurs organisations ont profité de la crise pour gagner en visibilité et attirer de nouveaux adeptes.

Dès la fin du mois de janvier, les premières

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité